• Premier concours de gagné

    Voilà, l'hiver dernier en 2009, j'ai gagné un concours organisé par la corderie royale de Rochefort ! Le thème était un meurtre, et il y avait un début de texte !

    J'ai gagné le premier prix 12 ans et plus ( je crois ) et j'ai gagné 30 euros !!!!

    Bonne lecture !


    Le mystère papillon

     

     

       Un meurtre commis dans l’ombre à la corderie Royale, loin des réverbères et des allées passantes..

    Quelques  heures plus tard, dans un autre quartier de la ville de Rochefort, une jeune détective se réveille difficilement…

      

       Alice grommela. Comme si c’était l’heure d’aller enquêter à cette heure-ci de la nuit !

       Le son bruyant de son fax l’avait réveillé alors qu’elle flottait dans un rêve doux et agréable. Elle avait parcourut vite fait de ses profonds yeux noirs  la feuille verte qui était sortie du fax toute froissées, qui avait donc dû être envoyé en hâte…

       La jolie jeune fille enfila sa longue cape rouge à points noirs, ses jolis escarpins sombres et partit vers le bâtiment que tout les habitants de la ville appelait la Corderie Royale… Elle habitait à 1 ou 2 km de ce bâtiment et c’était la première fois qu’on lui demandait d’enquêter aussi loin. Elle soupira et commença à marcher pour économiser son peu d’énergie que lui avait fourni une si courte nuit de sommeil… Elle s’approcha des lieux où avait été commis le délit, le crime par conséquent.

       « J’espère qu’ils m’ont appelé pour quelque chose d’important au moins ! pensa-t-elle, ils ne peuvent plus se passer de moi ! »

       Elle sourit. Ca ne faisait même pas 1 semaine qu’elle travaillait, que déjà c’était comme si elle était une enquêteuse renommée dans la ville ! Ce qui était d’ailleurs un peu le cas…

       L’enquêteuse traversa l’entrée du grand labyrinthe et commença à arpenter les allées à la recherche du lieu où avait été commis le meurtre…

       Alice  entendit des voix et se dirigea vers cette direction… Elle reconnut celle de l’inspecteur Retro. On lui avait donné ce nom car il relançait toujours les modes vestimentaires de la semaine passée !

          « Bonsoir inspecteur ! »

          Il y avait ici l’inspecteur Retro, bien évidemment, et deux ou trois membres de la police judiciaire…

          Retro se retourna en sursautant…

       « Ah c’est vous, souffla-t-il dans un soupir de soulagement… Bonsoir Alice »

    - Alors,  puis-je voir la victime ? S’enquit-elle

    - Oui oui, bien sûr ! Suivez-moi ! »

       Il se tourna et arpenta à grands pas deux longues allées … Elle lui emboita le pas. Nous arrivâmes devant la personne assassinée. Ce n’était vraiment pas beau à voir.

       « C’était un jeune garçon de 7 mois ! »

       Il baissa les yeux, comme pour le deuil d’une personne… D’ailleurs c’en était un !

       Alice s’approcha et observa… D’abord à la dérobée, puis elle le fixa et l’observa en détails… Elle remarqua que sur longs et fins membres articulés, on pouvait voir le chiffre 36. Elle sourit, car encore une fois, elle avait trouvé la réponse au mystère que les autres n’avaient pas su élucider…

       « Accident habituel. Ecrasé, c’est simple ce jeune papillon se baladait quand un humain l’a écrasé… De toute façon, 7 mois, il a bien vécu sa vie ! »

       Elle sourit…

       « Alors quel est ce signe sur ses ailes ?

    - C’est un chiffre ! déclara-t-elle fièrement, les humains s’en servent pour beaucoup de choses, et notamment pour mesurer leurs pieds et pour vendre des chaussures à leur taille ! On en conclut que celui qui a écrasé ce papillon devait avoir aux alentours de 10-11 ans ! »

       Elle sourit et répondit vite fait à toutes les questions que lui posait l’inspecteur… Mais le labyrinthe était fermé, comment a-t-il fait pour entrer ? Comment savait-t-elle toutes ces choses sur les humains ? Pourquoi les avait-elle apprises ? Comment ? Où ?

       A la fin du questionnaire lassant que lui avait imposé Retro, Alice déploya ses ailes rouges à points noirs et s’envola…

       L’air était frais et doux. Elle avait hâte de retourner dormir au chaud. La jeune coccinelle avait raison, on l’avait dérangée pour rien, une fois de plus !

     

    Fin



    Tom Lévêque



  • Commentaires

    1
    aelita18 Profil de aelita18
    Mardi 11 Mai 2010 à 20:40
    enfin XD
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :